Communiqués / Avis

Décharge illégale d’amiante à St Alban (31)

La mise en demeure de l’arrêté préfectoral du 25 mai 2011 va arriver à terme demain, samedi 25 juin 2011.

Les premières échéances fixées par l’arrêté étaient :
– « les déchets contenant de l’amiante libre ou friable doivent être entreposés dans des conditions permettant d’empêcher les envols de poussières et de fibres »
– L’exploitant doit « fournir un listing des déchets entreposés sur le site et caractériser ces déchets »

Ces obligations n’ont pas été assumées par la direction de l’entreprise malgré ses engagements publics. Les alertes ont pourtant été nombreuses avec des visites de l’inspection et de la médecine du travail en février 2011, un contrôle de la DREAL et une mise en demeure de la Préfecture, un droit de retrait exercé par les salariés, deux réunions publiques les 07 et 15 juin 2011, un rassemblement le samedi 18 juin, plusieurs communiqués de presse et de nombreux reportages.

L’entreprise Gerlero et fils de St Alban est une installation classée pour la protection de l’environnement (ICPE) de fait, même si elle n’a pas procédé aux régularisations administratives obligatoires. Au delà des prétendues difficultés financières avancées par la structure, l’exploitant a engagé sa propre responsabilité en n’agissant pas selon les dispositions du Code de l’Environnement. Il doit prendre en charge le confinement des déchets amiantés pour faire cesser les dangers sanitaires et environnementaux. L’Association de Riverains, FNE Midi-Pyrénées, la FNATH et le Syndicat Local Construction CGT demandent au Préfet de faire procéder, aux frais de l’exploitant, à la sécurisation du site et à l’exécution des travaux de confinement des déchets amiantés stockés en toute illégalité sur le site depuis plusieurs années. Le Préfet doit également organiser dans les plus brefs délais des contrôles de l’air et de l’eau. RDV est fixé lundi 27 juin 2011 devant la Préfecture de la Haute-Garonne en présence des structures signataires.

Face à l'urgence écologique, aidez-nous à agir en toute indépendance.
Votre contribution donne droit à une réduction fiscale de 66% du montant du don.

Soutenez nos actions