Actualités

Des nouvelles du collectif Testet

Le 2 février avait lieu la « Journée Mondiale des Zones Humides ». Pour l’informer du non respect par la France de la Convention de Ramsar, le Collectif a envoyé un courrier au secrétariat de la Convention (avec une note de 13 pages que nous diffusons sur demande). Nous espérons que, comme la Commission Européenne l’a fait, le secrétariat interrogera la France sur le non respect de son engagement international.

Plus d’infos :

Le communiqué qui explique pourquoi nous avons écrit au secrétariat de la Convention Ramsar

– Le Conseil Général et la Préfecture considèrent que la destruction de la zone humide du Testet serait compensée par la réhabilitation de zones humides ailleurs. Or, de nombreux experts ont donné un avis opposé. Voir l’argumentation.

Le déboisement est autorisé en ce mois de février puis de septembre à novembre 2014. Le Collectif, FNE MP et Nature MP ont menacé de déposer un référé civil si le déboisement démarrait en février en pleine hibernation des reptiles (voir communiqué). Par ailleurs, il semble que toutes les démarches que la CACG doit réaliser avant le démarrage du chantier ne soient pas terminées. Enfin, les opposants du Collectif « Tant qu’il y aura des bouilles » ont installé un campement sur l’emplacement même du chantier et organise de nombreuses activités sur place et ailleurs. Tout ce contexte explique probablement pourquoi aucun préparatif au chantier n’est actuellement tenté sur le terrain. Mais restons vigilants, cela peut commencer d’un jour à l’autre durant tout le mois de février.

Face à l'urgence écologique, aidez-nous à agir en toute indépendance.
Votre contribution donne droit à une réduction fiscale de 66% du montant du don.

Soutenez nos actions