Actualités

Insuffisance des demandes de prélèvements des eaux à des fins d’irrigation

Le tribunal administratif de Pau vient d’annuler à la demande de FNE Midi-Pyrénées et des Amis de la Terre – Groupe du Gers, un arrêté du 28 décembre 2012 qui autorisait temporairement le prélèvement des eaux de l’Adour par les coteaux d’aménagement des coteaux de Gascogne (CACG).

La juridiction administrative censure l’autorisation au motif qu’elle n’a pas évalué l’impact du prélèvement (4,7 m3/s) sur le site Natura 2000 : « Vallée de l’Adour ».

Cette décision confirme les craintes de nos associations qui dénoncent depuis plusieurs années les graves lacunes de ce type de dossier ne faisant déjà pas l’objet d’enquête publique. C’est ainsi que FNE Midi-Pyrénées a également contesté l’autorisation délivrée à la chambre d’agriculture de la Haute-Garonne le 21 décembre 2012, pour prélever temporairement les eaux de la Garonne et du Tarn, compte tenu qu’aucun dossier de demande n’avait été déposé préalablement.

Ces prélèvements s’inscrivent pourtant dans un contexte de fort étiage marqué chaque été par la prise d’arrêtés « sécheresse ». Cela démontre un réel manque de prise en compte des besoins des milieux aquatiques et des autres usages.

Face à l'urgence écologique, aidez-nous à agir en toute indépendance.
Votre contribution donne droit à une réduction fiscale de 66% du montant du don.

Soutenez nos actions