Docs utiles

Zones (et milieux) humides

L’intérêt des zones humides

Véritables réservoirs de biodiversité, les zones humides occupent une place prépondérante dans l’équilibre fragile de notre environnement. Mais elles sont menacées par l’intensification des pratiques agricoles, des aménagements hydrauliques inadaptés, la pression de l’urbanisation et les infrastructures de transport.

Pour illustrer l’importance des zones humides, nous pouvons comparer leur fonctionnement à celui du corps humain. La santé d’un homme est régie en partie par l’activité de ses organes, sans lesquels son corps ne serait pas viable. On peut ainsi assimiler les zones humides à « des organes » nécessaires au bon état de l’ensemble des écosystèmes :

• Comme les reins, elles filtrent et épurent une partie de l’eau. Elles permettent donc d’optimiser la qualité de la ressource en eau : en élimant les surplus d’engrais et de produits phytosanitaires drainés sur les bassins versants, elles limitent la pollution des nappes d’alimentation en eau potable, et des cours d’eau) ;
• Comme la vessie, elles stockent l’eau excédentaire avant de l’évacuer, leur fonctionnement peut être comparé à celui d’une éponge : elles jouent le rôle de tampon en période de crue et de réservoirs d’eau en période de sécheresse ;
• Comme le tube digestif, elles dégradent, absorbent et redistribuent les matières nutritives (azote, phosphore, etc.)
• Comme les poumons, les zones humides sont une zone d’échange gazeux importante grâce à leur végétation particulièrement abondante. Elles ont également la capacité d’absorber une partie du dioxyde de carbone (CO2) présent dans l’atmosphère et de rejeter de l’oxygène ainsi que de stocker jusqu’à 40% du carbone terrestre mondial : elles agissent sur l’effet de serre, et ainsi sur le réchauffement climatique liés à l’excès de CO2 dans l’atmosphère ;
• Comme la peau, elles régulent les températures et assurent un microclimat au niveau de l’espace avoisinant ;
• Enfin, comme le cerveau, les zones humides conservent des informations sur leur histoire et abritent une biodiversité remarquable.

Le fait de posséder des caractères intermédiaires entre le milieu terrestre et le milieu aquatique, confère aux zones humides une véritable richesse physique et biologique.

La réglementation et la politique sur les zones humides

Le Code de l’environnement affirme le principe selon lequel la préservation et la gestion durable des zones humides sont d’intérêt général. Il souligne que les politiques nationales, régionales et locales d’aménagement des territoires ruraux doivent prendre en compte l’importance de la conservation, l’exploitation et la gestion durable des zones humides qui sont au cœur des politiques de préservation de la diversité biologique, du paysage, de gestion des ressources en eau et de prévention des inondations. En conséquence, les aides publiques doivent être attribuées pour soutenir une agriculture, un pastoralisme, une sylviculture, une chasse, une pêche et un tourisme adaptés à la gestion durable des zones humides (Art. L 211-1-1 du code de l’environnement).

Plus d’info sur la caractérisation des zones humides.
Plan National Zones Humides 2014-2018

L’action des FNE Midi-Pyrénées et de ses associations membres

> Gestion, accompagnement, conseil

> Sensibilisation et connaissance

> Préservation via le plaidoyer et le juridique

Exemple de la sauvegarde de la Zone Humide du Testet dans le Tarn

En 2011 se créée le collectif pour la sauvegarde de la Zone humide du Testet qui menace d’être détruite par le projet de barrage de Sivens dans le Tarn. Le Collectif devient membre du réseau FNE Midi-Pyrénées. Il bénéficie de l’appui technique et juridique de la fédération sur ce combat.

Les actions du collectif Testet : mobilisation du public (organisation de manifestations, rassemblements, sorties…) ; plaidoyer institutionnel (courriers aux élus et ministres, tentatives de rencontres des porteurs du projet) ; analyse des données du projet; liens avec la confédération paysanne, les élus verts, le Collectif tant qu’il y aura des bouilles et les ZADistes; propositions d’alternatives au barrage; pétitions; grève de la faim pour l’ouverture au dialogue.

Les actions de FNE Midi-Pyrénées (en collaboration avec Nature Midi-Pyrénées, le collectif Testet, puis à partir de 2014 avec FNE) : observations à l’enquête publique du projet de barrage de Sivens (2012), expertise naturaliste, plaidoyer dans les instances d’attribution des aides (AEAG, FEADER), actions juridiques (recours, plaintes, constats d’huissiers), mobilisation du réseau lors des rassemblements, lien avec FNE sur le dossier, partie prenante du dialogue sur le alternatives au projet (novembre-décembre 2014).

En savoir plus …

Pages Zones humides : l’eau, la terre, la vie du réseau eau de FNE

Pages les zones humides sur le site de l’Agence de l’eau Adour Garonne

Les Pôles relais zones humides et zones humides infos

Face à l'urgence écologique, aidez-nous à agir en toute indépendance.
Votre contribution donne droit à une réduction fiscale de 66% du montant du don.

Soutenez nos actions