Actualités

Sensibilisation et Education à l’environnement durable dans les départements.

Deux réflexions s’imposent d’emblée dès lors que l’on s’interroge sur les actions de sensibilisation ou d’éducation menées par les associations du mouvement FNE-MP dans la région et les départements :

D’abord, il est nécessaire de définir le public concerné, car il ne s’agit pas seulement des enfants, mais bien de tous les publics, à tous les âges de la vie. Par conséquent toutes les associations en contact avec l’extérieur diffusent des informations, transmettent des connaissances, proposent des animations, des formations et participent ainsi à l’éducation et à la sensibilisation aux thèmes environnementaux, aux problèmes et aux solutions.

Ensuite, les actions que les associations du mouvement organisent ou celles auxquelles elles participent, qui peuvent sembler restreintes au premier abord, s’avèrent toujours plus nombreuses et diversifiées lorsqu’un pointage plus précis est effectué. D’où l’intérêt du repérage que je propose de réaliser avec vous.

Quelles ont été les actions organisées par ou avec la participation de FNE 65 en 2014 ?

• Des expositions, comme à la Foire Bio, avec le stand Ecophyto de FNE-MP
• Des réunions publiques pour contester certains projets, comme au Tourmalet
• Des réunions citoyennes, comme Stop TAFTA
• Des communiqués de presse
• La participation aux assemblées générales des associations membres (une quinzaine)
• Des réunions institutionnelles, comme le Plan de Prévention des déchets, la participation aux diverses commissions départementales.
• Des temps forts, comme la Semaine Européenne de Réduction des Déchets, avec la Coordination Interassociative 65 : projection de films avec débats, vide greniers gratuits (Gratiferias), expo Arts…
• Des animations et des sorties sur le terrain avec FNE-MP, Nature-MP, la LPO, le CPIE de Bigorre…

Même si chaque événement ne se donne pas un objectif spécifique d’éducation, il est l’occasion de sensibiliser aux questions environnementales par la réflexion, l’information, l’argumentation, et l’action.

Comment quantifier le temps consacré à l’EEDD ?

Les données, là non plus, ne sont pas faciles à quantifier, car il n’y a pas de salarié, ni de local dédié aux activités de FNE 65, donc pas de temps de permanence bénévole qui pourrait être comptabilisé. Les plus assidus des bénévoles, soit 5 à 10 personnes, consacrent chacun, en temps cumulé, environ 30 journées par an aux différentes actions associatives. Même si l’on estime que le tiers de ce temps seulement concerne des activités relatives à l’EEDD, le nombre d’heures (un millier, peut-être) est assez considérable pour mériter d’être valorisé.

Quels sont les moyens financiers consacrés à l’EEDD par la fédération 65 ?

FNE 65 ne dispose d’aucune subvention de fonctionnement qui permettrait de financer en son nom propre des actions telles que conférences, expositions, animations ou élaboration d’outils. Reste la possibilité d’utiliser l’existant ou de mutualiser des moyens disponibles au niveau de la fédération régionale.

Là encore, un recensement précis des besoins et des moyens est nécessaire. N’hésitez pas à me contacter pour que nous fassions ensemble le point.

Georges Winter,

Référent Education et Sensibilisation à l’environnement FNE Midi-Pyrénées

Face à l'urgence écologique, aidez-nous à agir en toute indépendance.
Votre contribution donne droit à une réduction fiscale de 66% du montant du don.

Soutenez nos actions