Communiqués / Avis

PRIX POURRI’ZER : FNE MIDI-PYRENEES RECOMPENSE LES ACTEURS PUBLIC ET PRIVÉ LES PLUS PERFORMANTS… EN MATIERE D’ATTEINTE À L’ENVIRONNEMENT

Chaque jour, FNE Midi-Pyrénées œuvre pour la protection des espèces et des milieux en alertant régulièrement l’Administration et les procureurs sur de nombreuses atteintes environnementales. La fédération régionale s’engage également contre les projets destructeurs de l’environnement, en contestant les autorisations devant les juridictions compétentes.

Par l’initiative novatrice du prix « Pourri’zer », l’association choisit de dénoncer publiquement ces atteintes, en encourageant la mobilisation citoyenne. En s’appuyant sur des rapports administratifs, des constats associatifs mais aussi des actions juridiques, FNE Midi-Pyrénées a nominé 3 acteurs publics et privés pour ce vote.

Les vainqueurs du prix « Pourri’zer 2016 » : la société UNIBAIL RODAMCO et la préfecture des Hautes-Pyrénées

250 citoyens de Midi-Pyrénées ont eu l’occasion de voter du 2 décembre 2016 au 16 janvier 2017 pour choisir les grands gagnants du prix « Pourri’zer ».

Dans la catégorie acteur privé, c’est sans surprise la société UNIBAIL RODAMCO qui s’est vue gratifiée du premier prix avec 52,5% des votes. Cette société qui projette la construction du centre commercial « Val Tolosa », a commencé les travaux en détruisant des habitats d’espèces protégées conduisant le préfet à la mettre en demeure. Une plainte est actuellement en cours d’enquête auprès du procureur de la République de Toulouse.

Concernant les acteurs publics, c’est la préfecture des Hautes-Pyrénées qui a reçu le prix avec 40% des votants. Rappelons que celle-ci autorise chaque année depuis 2008 la chasse au grand tétras pourtant en déclin dans les Pyrénées et ce malgré les annulations systématiques de ces autorisations.

Le prix « Pourriz’er », un appel au soutien indispensable pour la défense de l’intérêt public environnemental

Protéger la nature de projets destructeurs et de pollutions diverses relève de l’intérêt général. Il n’est toutefois pas si simple de faire appliquer le droit de l’environnement ! C’est un droit complexe, et si les associations peuvent compter sur la mobilisation de bénévoles, il est nécessaire de bénéficier de l’expertise d’un(e) juriste spécialisé(e). C’est le choix qu’a fait FNE Midi-Pyrénées en mobilisant ses fonds propres.

Ce combat nécessite un soutien financier indispensable. Le prix « Pourriz’er », en plus d’alerter et de mobiliser, aura permis de l’obtenir, afin d’exercer des actions en justice pour faire condamner l’inacceptable.

Face à l'urgence écologique, aidez-nous à agir en toute indépendance.
Votre contribution donne droit à une réduction fiscale de 66% du montant du don.

Soutenez nos actions