Actualités

Portrait de Bénévole!

Occitane, retraitée, mariée, grand-mère et un peu féministe, José Cambou est éco-militante depuis plus de 35 ans. Décorée de la légion d’honneur et de l’ordre national du mérite elle est bénévole à temps plein et contribue à faire de FNE Midi-Pyrénées un Mouvement de citoyens et citoyennes. Elle évoque pour nous son parcours et ses motivations.

A quand remonte votre rencontre avec FNE Midi-Pyrénées ?

Anciennement directrice d’Uminate (Union Midi-Pyrénées Nature et Environnement, j’ai participé jusqu’en 2001 tant aux commissions administratives qu’à l’information du public, la conception de matériel pédagogique ainsi que la conception et la mise en œuvre de formations. J’ai siégé 12 ans au CESER Midi-Pyrénées comme représentante de FNE Midi-Pyrénées. Je suis toujours vice-présidente de la fédération régionale où je suis chargée des questions de risques (environnementaux, sanitaires et technologiques) et d’aménagement du territoire (incluant les transports).

Une histoire qui a commencé bien avant et au-delà de la région.

Initialement titulaire d’un diplôme en biologie, je suis très engagée dans la protection de l’environnement. En Occitanie, je suis également vice-présidente de l’observatoire régional des déchets (ORDIMIP devenu ORDECO), mais aussi vice-présidente de l’association agréée de surveillance de la qualité de l’air (ORAMIP devenue ATMO Occitanie).
Mon implication au niveau national date de 1994. Je suis Administratrice de FNE où j’ai occupé les fonctions de trésorière puis de secrétaire nationale. Je suis aussi membre des directoires du Réseau Transports et Mobilités Durables, et du Réseau Santé environnement depuis 1997.

Un parcours au service de la nature mais aussi et surtout de la citoyenneté.

Alors que le mouvement FNE s’engageait dans des questionnements naturalistes, dès son origine dans les années 60, j’ai choisi d’apporter une vision plus citoyenne. Mon intérêt pour le domaine associatif, au-delà de la problématique des risques et d’aménagement du territoire, réside dans la participation et l’implication des citoyens, leur choix de vie au quotidien.

Qu’est-ce qui vous a poussé à devenir bénévole ?

D’une famille dans l’administration, j’ai appris que dans ce milieu et dans les collectivités, la hiérarchie pèse lourd sur les décisions. Le manque d’avancée des idées importantes m’a encouragé à défendre la liberté de parole et d’action. Equité et démocratie, environnement, biodiversité et santé humaine, mais également vie associative sont là mes motivations premières.

Des ambitions dans et pour FNE Midi-Pyrénées.

Au sein de FNE je souhaite amener de nouvelles positions, de nouveaux débats, en dirigeant l’attention sur de nouvelles problématiques. Trop nombreux sont ceux qui cherchent à construire le passé. Dans cette optique la fédération doit avancer collectivement pour faire évoluer les choses. La concertation est un point clé de mes ambitions. Il ne s’agit pas simplement de raisonner en comité restreint, le mouvement se doit d’être solidaire et collaboratif. En plus de partager et de défendre nos valeurs, je mets un point d’honneur à rechercher les solutions les plus économiquement, techniquement, écologiquement et socialement acceptables.

Face à l'urgence écologique, aidez-nous à agir en toute indépendance.
Votre contribution donne droit à une réduction fiscale de 66% du montant du don.

Soutenez nos actions