Publication

L’association Ma Terre en action en 2020

Ma Terre est une association membre de FNE Midi-Pyrénées située à Gratentour.

Ma Terre est une association membre de FNE Midi-Pyrénées située à Gratentour.
L’association Ma Terre dont la devise est « encourageons une vie sobre, saine et optimiste » a pour objet :

  • de protéger l’environnement et le patrimoine bâti en luttant contre l’artificialisation des sols, la destruction des milieux naturels et des bâtiments viables, sur la commune de Gratentour et les communes voisines.
  • d’informer les habitants sur les dangers environnementaux et de la consommation.

L’intention de l’association est de préserver ou de restaurer l’équilibre de la biosphère, les terres agricoles, le patrimoine, le bien-être des êtres humains, la nature et ses trois règnes, minéral, végétal et animal, afin de participer localement à la sauvegarde de notre planète.

Découvrons ensemble l’un de ses actions phares effectuée en 2020…

La lutte contre les décharges sauvages

Alors que les déchets de la consommation devraient être considérés comme une matière noble et avec beaucoup de valeur, ils se retrouvent délaissés dans les villes et la nature pour devenir une source de pollution comme avec les décharges sauvages.


Décharge sauvage rue du Petit Paradis à Saint-Alban (31), 2020

« En 2020, nous avons signalé aux municipalités concernées 4 décharges illégales sur deux communes : après des courriels, des relances de notre association et parfois l’aide de Sentinelle de la Nature, toutes ont été nettoyées mais toujours moins bien qu’un ramassage citoyen. En parallèle, nous avons organisé des ramassages citoyens, non sans difficultés, pour nettoyer ville et campagne mais nous avons aussi proposé aux communes de mettre en place une véritable politique du déchet. »

Henri, adhérent de Ma Terre

Les pouvoirs publics, notamment les municipalités ont un rôle majeur dans la recherche et l’application de solutions en faisant, par exemple, appliquer la législation concernant l’abandon de déchets sur le domaine public ou privé.

« Face à leur immobilisme, notre ambition est de mettre en demeure notre commune et les communes environnantes de mener une réelle politique du déchet : sensibilisation, pédagogie, surveillance et sanction pour faire respecter les consignes de tris déjà en vigueur pour les particuliers et les entreprises. »

Patricia, présidente de Ma Terre

Réutiliser et recycler pour prendre conscience que nous devons limiter notre consommation à notre strict nécessaire : ce n’est pas le choix d’une société consumériste qui prend tout ce qu’elle désire dans les ressources de la Terre sans se soucier de ce qu’il va rester pour les autres et surtout pour la Terre.