Actualités

STOP à la chasse au Grand Tétras dans les Pyrénées : PÉTITION

En 2008, Jean-Louis Borloo, alors ministre de l’Écologie avait promis un moratoire sur la chasse au Grand Tétras dans les Pyrénées, promesse jamais tenue.
En 2021, Barbara Pompili refuse ce même moratoire.
Dans l’intervalle, la population de Grand Tétras a baissée d’au moins 15% dans le massif des Pyrénées.

Thierry De Noblens

Dans les Pyrénées, la très forte diminution du nombre de coqs chanteurs depuis 1960 est attestée par la Stratégie nationale d’actions en faveur du Grand Tétras et les différents bilans démographiques de l’Observatoire des Galliformes de Montagne : elle est de 75 %.

Pourtant, dans ce massif, l’espèce est encore chassée tous les ans.

La situation juridique est à ce jour parfaitement claire : depuis sa décision du 21 novembre 2018, le Conseil d’Etat, plus haute juridiction française, considère qu’il est tout à fait illégal de chasser un seul Grand Tétras compte tenu de son état de conservation défavorable.