Actions de sensibilisation

Une cabane pour les hérissons

Ça y est, c’est l’hiver ! En cette saison froide, les hérissons entrent en hibernation dans des abris qu’ils ont confectionnés à l’automne. Branches, feuilles mortes, tas de bois représentent des abris de luxe pour nos amis à 4 pattes.

Considérés comme les alliés du jardinier, les hérissons se délectent de limaces et escargots ravageurs de salades ! Accueillir un hérisson dans son jardin permet donc de limiter l’utilisation d’anti-limaces, à condition bien sûr de n’utiliser aucun autre produit chimique, potentiellement mortel pour nos amis piquants.

Si on possède un jardin, l’idéal est de laisser un petit coin sauvage au pied d’une haie ou d’un roncier, un petit tas de branches et de feuilles. Il est important de se rappeler que plus il y aura d’espaces sauvages dans votre jardin, plus la biodiversité sera favorisée.

Les hérissons sont des animaux très opportunistes : une planche inclinée à 45 degrés contre un mur, une bâche agricole ou un cabanon de jardin laissé entrouvert peuvent même faire l’affaire. En théorie donc, les hérissons n’ont pas besoin des hommes pour se préparer un nid douillet et parfaitement étanche pour hiberner.
Toutefois, entre la destruction de son habitat, les pesticides ou encore les accidents de la route, il devient nécessaire de tout faire pour protéger ce petit mammifère, pourtant si commun il y a quelques années. Chaque petit geste sera déterminant pour la survie de cette espèce « indicatrice de la santé des écosystèmes ».

Activité du week-end

Avec quelques outils, il est donc possible de les aider à passer sereinement cette phase d’hibernation. Voici le matériel dont vous aurez besoin :

  • Une cagette en bois
  • Des branches
  • Des feuilles mortes
  • Du foin ou de l’herbe coupée
  1. Trouver un endroit calme dans votre jardin où le hérisson ne sera pas dérangé.
  2. Retourner la cagette, la remplir de feuilles et de foin (ou autre rembourrage servant à lui tenir chaud), puis la camoufler avec les branches et des feuilles.
  3. Option : une petite étiquette indiquant la présence du petit mammifère !

Cet article est proposé dans le cadre de l’Opération Hérisson.