Actualités

La justice suspend les travaux du Département de l’Hérault relatifs aux Jardins de la Méditerranée

Une fois de plus, Kléber MESQUIDA piétine les règles de protection de l’environnement et de démocratie participative

Au sud-est de Béziers, sur le domaine de Bayssan, le Conseil Départemental de l’Hérault porte sur 30 ha de forêt et de garrigue un projet de parc à thème dit « les Jardins de la Méditerranée ». En novembre 2020, constatant l’absence d’étude d’impact et de procédure de participation du public, FNE Languedoc-Roussillon saisit le juge des référés du tribunal administratif (TA) de Montpellier en urgence pour faire stopper les travaux. Le 30 novembre 2020 il rejetait leur référé, sans motivation. Doutant du bien-fondé juridique de cette décision, FNE LR l’a contestée en cassation. Le 25 mai 2022, le Conseil d’État a donné raison à FNE LR en annulant la décision du TA de Montpellier et en suspendant les travaux, que le département – comme à son habitude – avait choisi de lancer en toute illégalité, sans réaction du préfet de l’Hérault.

Face à l'urgence écologique, aidez-nous à agir en toute indépendance.
Votre contribution donne droit à une réduction fiscale de 66% du montant du don.

Soutenez nos actions